Arts

5° CHAM- Daniel Mille une rencontre merveilleuse

Par DELPHINE FRANCK, publié le dimanche 29 janvier 2017 20:52 - Mis à jour le dimanche 29 janvier 2017 20:52

 Daniel MilleUne rencontre merveilleuse

Article rédigé par Paul Desperez et Hipolyte Ponthieu de 5°1 (sous le regard bienveillant de Madame Leblond professeure de français)

                                

Une rencontre inoubliable

Le Jeudi 8 Décembre 2016, a eu lieu une rencontre inoubliable entre les élèves CHAM des classes de 5°1, 5°2 et Daniel Mille, accordéoniste de jazz, compositeur et interprète, né en 1958 à Grenoble.

Pour cette occasion, les élèves de ces deux classes ont pu préparer, à l'aide de leur professeur d'Education Musicale, Mme Franck, de nombreuses questions, avant de rencontrer l'artiste. Celui-ci a pu leur répondre avec beaucoup d'attention :

« J'ai débuté l'accordéon à l'âge de 11 ans, mais un peu forcé par mon père, car à l'époque, mes amis et moi trouvions que cet instrument était démodé, contrairement aux musiques que nous écoutions (comme les ''Beatles''). Puis, deux ans après, j'ai ''abandonné'' l'accordéon, et je me suis lancé dans des études pour devenir charpentier. Un jour, j'ai fait la découverte d'un disque qui se révéla comme un choc pour moi : jamais je n'aurais cru qu'une telle musique pouvait exister. Ce disque, c'était ''Years of Solitude'', réalisé par Astor Piazzolla*. Cela m'a donné l'envie de reprendre en main l'accordéon. »

Daniel Mille accompagne durant sa carrière différents artistes (Barbara, Jacques Higelin,Gérard Ansaloni, Claude Nougaro...) Il signe également deux albums en tant qu'accompagnateur de l'acteur Jean-Louis Trintignant.

*Astor Piazzolla (1921-1992)

Astor Piazzolla était un bandonéoniste et compositeur argentin.                                                                                           Il est considéré comme le plus grand musicien du XXème siècle pour le tango.
Daniel Mille a commencé à jouer des pièces de Piazzolla en faisant des improvisations, cette musique lui a beaucoup plu. Il a donc continué à interpréter des pièces de ce grand compositeur, mais en jouant des morceaux plus mélancoliques, tels que les Milongas.

bando                             Astor Piazzollabando

Le drame... se finissant finalement bien !

Un jour, la maison de disques avec laquelle Daniel Mille travaillait, exigea qu’il produise plus de concerts. L'artiste décida donc d'en organiser un l'année suivante. Malheureusement, l'accordéoniste, croyant avoir tout son temps, n'avait toujours ni trouvé les morceaux qu'il allait joué, ni l'arrangeur , ni les instrumentistes avec qui il produirait le concert, six mois avant celui-ci.

La Maison de disques, décida donc immédiatement de le renvoyer. Sachant qu'il ne pouvait pas abandonner, car la salle de concert était pleine, l'artiste rencontra finalement l'arrangeur Samuel Strouk. Ils prirent rendez-vous, le 23 Décembre exactement, discutèrent plusieurs heures à la gare, des choses concernant le concert à venir. Ils finirent par s'entendre, le concert eu donc bien lieu, et se passa très bien.

Samuel Strouk

Samuel Strouk, arrangeur de Daniel Mille

 
chapelle

Le concert

Le soir de cette rencontre incroyable, le grand accordéoniste Daniel Mille a pu produire un concert magnifique dans la Chapelle Corneille*, auquel de nombreux élèves des deux classes ont pu assister.

Le nom du concert : ''Cierra tus ojos''.

chapelle

*La Chapelle Corneille a été rénovée il y a quelques mois seulement.


Ce bâtiment contient une acoustique formidable et il dégage une atmosphère chaleureuse.

 

Le quintette ''mystérieux''

quintetteAccompagné de trois violoncellistes exceptionnels (Grégoire Korniluk, Paul Colombo et Frédéric Deville) et du contrebassiste de jazz Diego Imbert, l'accordéoniste a pu jouer de nombreuses pièces d' Astor Piazzolla devant un grand nombre de spectateurs. Son but : rendre hommage au grand compositeur argentin. N'ayant aucune préférence entre les formations (il aime jouer en soliste, car cela lui permet de faire des improvisations, et il aime jouer avec un orchestre plus ou moins grand), Daniel Mille a raconté aux 5° concernés, que lors du concert, il  jouerait des pièces de Piazzolla qui ne sont pas trop populaires.

 

daniel milleL'artiste a confié aux élèves qu'il préférait exclure les sonorités médiums et aigus, car le métissage entre l'accordéon et les instruments graves, tels que le violoncelle et la contrebasse, lui correspondait plus :


« J'aime les cordes, plus particulièrement les graves, car elles m'apportent du confort. »

« Un quintette est constitué normalement de deux violons, d'un violon-alto, d'un violoncelle, et d'une contrebasse, a expliqué l'artiste aux jeunes musiciens. J'ai donc décidé de remplacer les violons et le violon-alto par trois violoncelles, et le violoncelle par l'accordéon, car comme vous le savez, j'aime les cordes qui sont graves. »

Pendant le concert, les violoncelles avaient des parties écrites contrairement à l'accordéon et à la contrebasse, qui eux, étaient libres de faire des improvisations.

 

Le concert était magique et il s'est passé formidablement bien !

Les élèves de 5°1 et 5°2 CHAM, ont été époustouflés par cette rencontre magique avec l'accordéoniste 

        Daniel Mille, et ne sont pas près de l'oublier !

daniel mille