92 articles

UNSS: quelques rendez-vous et inscription pour un baptème de plongée

Par XAVIER PROUPublié le 10 févr. 2017 à 14:02 ♦ Mis à jour le 14 févr. 2017 à 11:18

* mercredi 8 mars:   -rencontre district escalade
                               -rencontre tennis de table 13h45
                               -futsall minimes clg Camille Claudel 13h45

* mercredi 29 mars rencontre tennis de table 13h45

* mercredi 5 mai futsall minimes clg Camille Claudel 13h45

* mercredi 26 avril: inscription pour un baptème de plongée au Boulingrin auprès de mr Prou. Il reste 7 places.

Attestation de savoir nager obligatoire par un enseignant d'eps ou MNS!...

* 3 mai: raid de district (1ère édition sur l'ile Lacroix)

* 24 mai: raid de Jumièges et tennis de table (clg fontanelle)

* 7 juin:  -sortie plein-air à Bédanne (une dizaine de places)
              -raid départemental (équipes qualifiées)

Liaison Collège Fontenelle - Lycée Blaise Pascal

Par BENEDICTE PELIGRYPublié le 07 févr. 2017 à 14:49 ♦ Mis à jour le 08 févr. 2017 à 11:43

Liaison Collège Fontenelle - Lycée Blaise Pascal

Des élèves volontaires de 5 ont participé à un projet collaboratif avec des élèves de 1ère STI2D, option SIN, du lycée Blaise Pascal  (SIN : Système d’information et numérique).

Le lycée Blaise Pascal est un lycée scientifique et technologique qui prépare aux bacs S (option SVT et SI) et bacs STI2D (Sciences et Technologies de l'industrie et du Développement durable) (option ITEC, SIN et EE).

Conformément au programme de la dernière année du cycle 4, les élèves de troisième ont réfléchi à la problématique : "Comment aider les élèves à préparer le Diplôme National du Brevet ?" et ont suivi la démarche de projet pour inventer des applications Androïd.

                                                         

Plus d'informations en pièce jointe, bonne lecture!

Le Safer Internet Day : ensemble pour un meilleur internet !

Par SOPHIE CAVELIERPublié le 07 févr. 2017 à 11:48 ♦ Mis à jour le 07 févr. 2017 à 11:52

Aujourd'hui, 7 février 2017, c'est le "Safer Internet Day", la journée mondiale pour un internet plus sûr. L'objectif : interpeller les jeunes, leurs familles, la communauté éducative sur la citoyenneté numérique et notamment sur la cyberviolence pour cette nouvelle édition.

Le CDI, à cette occasion, expose une sélection spéciale sur ce vaste sujet pendant tout le mois de février. Fictions, documentaires, articles de presse pour aborder les réseaux sociaux, les données personnelles, le cyberharcèlement, la fiabilité de l'information.... Sans oublier les ressources en ligne, avec une sélection de vidéos très instructives que vous trouverez ici sur le portail Esidoc.

 

Pour en savoir plus et aller plus loin :
• Le site SaferInternet : http://www.saferinternet.fr
• L'incontournable site Internet Sans Crainte : http://www.internetsanscrainte.fr/le-coin-des-juniors/safer-internet-day


 

Les CHAM:Encore plus de "Whistleblowers"

Par DELPHINE FRANCKPublié le 05 janv. 2017 à 19:35 ♦ Mis à jour le 04 févr. 2017 à 11:54

Interview et compte-rendu

Thomas Prioult et Stella Rakotoarijao 3°2

Le jeudi 1er décembre, quelques heures avant le concert du groupe de jazz «The Whistleblowers» à la Chapelle Corneille, nous avons pu assister à leur balance.

Après plusieurs morceaux joués pour s’acclimater à la salle, nous avons pu poser des questions pendant quelques minutes à ce groupe composé de David Linx (à la voix), Paolo Fresu (à la trompette et au bugle) et Diederick Wissels (au piano).

 

Davis Linx Paolo Fresu          David Linx /Paolo Fresu/Diederick Wissels

 

Pour commencer, voici les premières questions posées:

« - Comment avez-vous découvert la musique?

- Mon père qui travaillait autrefois à la radio belge m’avait apprit que peu importe le style de musique choisi, ce qui importait c’était de bien le connaître et de bien savoir se l’approprier, nous dit David.

- Comment vous êtes vous rencontrés?

- Nous nous connaissons depuis plus de vingt ans maintenant, nous sommes des amis de longue date. Nous nous sommes simplement rendu compte que nous avions beaucoup de choses en commun puis après les choses sont venues assez spontanément, nous confie David. »

les artistes à la ChapelleLes artistes à la Chapelle

 

Davis Linx Paolo Fresu

Après ces petites questions «banales», nous leur avons posé des questions un peu plus basées sur la musique.

« - Comment vous répartissez-vous les différentes tâches au sein du groupe?

- C’est généralement Paolo Fresu qui compose pour qu'ensuite je m’occupe des paroles, dit David.

- La musique vous aide-t-elle à écrire vos paroles? Ou peut- être l’inverse?

- Oui, généralement c’est dans ce sens là que les choses se déroulent mais cela dépend, nous répond-il.

- Pourquoi un choix d’instrument aussi éclectique?

- C’est pour pouvoir explorer de nouvelles sonorités.

- Préférez-vous jouer dans un petit ou un grand ensemble?

- Peu importe, tant que c’est de la musique, on aime.

- Pourquoi avoir choisi pour nom «Lanceurs d’alertes» ? était- ce par hasard ou par volonté de coller à l’actualité ?

- Nous avons choisi ce nom pour exprimer notre propre opinion par rapport à l’actualité. Mais nous avions aussi pour but, de montrer que la musique était un acte individuel.

 

Et pour finir, nous leur avons posé des questions qui relevaient d'un domaine assez philosophique.

- Sans donner dans la facilité, pourquoi faire un jazz accessible a tous? Pourquoi les mots sont-ils si importants dans vos compositions?

- Pour que tout le monde puisse le comprendre. Il est important de donner un sens à la musique c’est pourquoi les mots comptent beaucoup.

- La musique est-elle un acte politique et pacifique pour vous? Et pensez-vous avoir acquis une certaine maturité au fil des années?

- Absolument. Et je pense que nous avons forcément acquis de la maturité musicale en évoluant mais il est toujours bon de se remémorer les souvenirs de lorsque nous étions plus jeunes. »

Nous avons beaucoup aimé cette expérience enrichissante qui nous a permis dans une ambiance conviviale et chaleureuse, d’en apprendre beaucoup malgré le peu de temps accordé sur chacun des membres de ce groupe fantastique.

 

 

5° CHAM- Daniel Mille une rencontre merveilleuse

Par DELPHINE FRANCKPublié le 29 janv. 2017 à 19:45 ♦ Mis à jour le 29 janv. 2017 à 20:52

 Daniel MilleUne rencontre merveilleuse

Article rédigé par Paul Desperez et Hipolyte Ponthieu de 5°1 (sous le regard bienveillant de Madame Leblond professeure de français)

                                

Une rencontre inoubliable

Le Jeudi 8 Décembre 2016, a eu lieu une rencontre inoubliable entre les élèves CHAM des classes de 5°1, 5°2 et Daniel Mille, accordéoniste de jazz, compositeur et interprète, né en 1958 à Grenoble.

Pour cette occasion, les élèves de ces deux classes ont pu préparer, à l'aide de leur professeur d'Education Musicale, Mme Franck, de nombreuses questions, avant de rencontrer l'artiste. Celui-ci a pu leur répondre avec beaucoup d'attention :

« J'ai débuté l'accordéon à l'âge de 11 ans, mais un peu forcé par mon père, car à l'époque, mes amis et moi trouvions que cet instrument était démodé, contrairement aux musiques que nous écoutions (comme les ''Beatles''). Puis, deux ans après, j'ai ''abandonné'' l'accordéon, et je me suis lancé dans des études pour devenir charpentier. Un jour, j'ai fait la découverte d'un disque qui se révéla comme un choc pour moi : jamais je n'aurais cru qu'une telle musique pouvait exister. Ce disque, c'était ''Years of Solitude'', réalisé par Astor Piazzolla*. Cela m'a donné l'envie de reprendre en main l'accordéon. »

Daniel Mille accompagne durant sa carrière différents artistes (Barbara, Jacques Higelin,Gérard Ansaloni, Claude Nougaro...) Il signe également deux albums en tant qu'accompagnateur de l'acteur Jean-Louis Trintignant.

*Astor Piazzolla (1921-1992)

Astor Piazzolla était un bandonéoniste et compositeur argentin.                                                                                           Il est considéré comme le plus grand musicien du XXème siècle pour le tango.
Daniel Mille a commencé à jouer des pièces de Piazzolla en faisant des improvisations, cette musique lui a beaucoup plu. Il a donc continué à interpréter des pièces de ce grand compositeur, mais en jouant des morceaux plus mélancoliques, tels que les Milongas.

bando                             Astor Piazzollabando

Le drame... se finissant finalement bien !

Un jour, la maison de disques avec laquelle Daniel Mille travaillait, exigea qu’il produise plus de concerts. L'artiste décida donc d'en organiser un l'année suivante. Malheureusement, l'accordéoniste, croyant avoir tout son temps, n'avait toujours ni trouvé les morceaux qu'il allait joué, ni l'arrangeur , ni les instrumentistes avec qui il produirait le concert, six mois avant celui-ci.

La Maison de disques, décida donc immédiatement de le renvoyer. Sachant qu'il ne pouvait pas abandonner, car la salle de concert était pleine, l'artiste rencontra finalement l'arrangeur Samuel Strouk. Ils prirent rendez-vous, le 23 Décembre exactement, discutèrent plusieurs heures à la gare, des choses concernant le concert à venir. Ils finirent par s'entendre, le concert eu donc bien lieu, et se passa très bien.

Samuel Strouk

Samuel Strouk, arrangeur de Daniel Mille

 
chapelle

Le concert

Le soir de cette rencontre incroyable, le grand accordéoniste Daniel Mille a pu produire un concert magnifique dans la Chapelle Corneille*, auquel de nombreux élèves des deux classes ont pu assister.

Le nom du concert : ''Cierra tus ojos''.

chapelle

*La Chapelle Corneille a été rénovée il y a quelques mois seulement.


Ce bâtiment contient une acoustique formidable et il dégage une atmosphère chaleureuse.

 

Le quintette ''mystérieux''

quintetteAccompagné de trois violoncellistes exceptionnels (Grégoire Korniluk, Paul Colombo et Frédéric Deville) et du contrebassiste de jazz Diego Imbert, l'accordéoniste a pu jouer de nombreuses pièces d' Astor Piazzolla devant un grand nombre de spectateurs. Son but : rendre hommage au grand compositeur argentin. N'ayant aucune préférence entre les formations (il aime jouer en soliste, car cela lui permet de faire des improvisations, et il aime jouer avec un orchestre plus ou moins grand), Daniel Mille a raconté aux 5° concernés, que lors du concert, il  jouerait des pièces de Piazzolla qui ne sont pas trop populaires.

 

daniel milleL'artiste a confié aux élèves qu'il préférait exclure les sonorités médiums et aigus, car le métissage entre l'accordéon et les instruments graves, tels que le violoncelle et la contrebasse, lui correspondait plus :


« J'aime les cordes, plus particulièrement les graves, car elles m'apportent du confort. »

« Un quintette est constitué normalement de deux violons, d'un violon-alto, d'un violoncelle, et d'une contrebasse, a expliqué l'artiste aux jeunes musiciens. J'ai donc décidé de remplacer les violons et le violon-alto par trois violoncelles, et le violoncelle par l'accordéon, car comme vous le savez, j'aime les cordes qui sont graves. »

Pendant le concert, les violoncelles avaient des parties écrites contrairement à l'accordéon et à la contrebasse, qui eux, étaient libres de faire des improvisations.

 

Le concert était magique et il s'est passé formidablement bien !

Les élèves de 5°1 et 5°2 CHAM, ont été époustouflés par cette rencontre magique avec l'accordéoniste 

        Daniel Mille, et ne sont pas près de l'oublier !

daniel mille

                             

 

 

 

 

 

 

Page 1 / 19 Page suivante > Dernière page >>

haut de page